dimanche 25 mai 2014

Bruichladdich The Laddie 22

Bruichladdich The Laddie Twenty Two

En ce jour de fête des mères, et pour la reprise des publications, nous allons parler d'un Whisky parfait pour ce jour dédiée aux femmes : le Laddie 22 de chez Bruichladdich .

Je sors un petit peu des habitudes du blog, en effet, cette bouteille n'est pas simple à trouver, et son prix passe bien souvent assez largement les 100 euros. On en trouve par contre assez aisément des échantillons de 4 CL pour un peu moins de 10 euros. C'est par ce biais que j'ai pu le déguster.

Bruichladdich est une distillerie d'Islay, située à Port Charlotte. Plusieurs fois mise en sommeil, son dernier redémarrage à été placé sous le signe d'une volonté de se démarquer de la concurrence. EN effet, à ce jour, Bruichladdich est la seule distillerie d'Islay à distiller, élever et embouteiller son Whisky totalement sur l'île. De plus, la totalité de sa production est consacrée au Single Malt, contrairement à la majorité des distilleries, dont le gros de la production sert à l'élaboration de blends.

La production s'articule autour de 3 piliers :

-La série Bruichladdich , non tourbée.
-La série Port Charlotte, tourbée.
-La série Octomore, très tourbée.

Niveau marketing, cette distillerie mise sur des bouteilles flashys, ou avec des formes vraiment identifiables, mais aussi sur ce côté « local » ou encore Bio, avec une expression faite à base d'orge biologique écossais.

Le rapport qualité prix de leur production est assez variable, aussi , n'hésitez pas à d'abord commander un échantillon de la bouteille qui vous tente avant d'acheter la bouteille complète.

Passons à la dégustation du Laddie 22.

Aspect : D'une couleur or soutenu, peu visqueux, brillant, il est engageant.

Nez : La banane fraîche nous frappe immédiatement. Viennent ensuite la vanille est une pointe de caramel, puis quelques céréales. Doux et mielleux, la banane fraîche évolue petit à petit vers une banane plus mûre. Surprenant, après 10-15 minutes d'aération, j'ai presque l'impression de sentir du champagne. Un nez vraiment profond, c'est peut être la première fois que je vois une évolution pareille suite à l'aération.

Bouche : Tout d'abord sur la pomme fraîche et la noix, l'alcool est très bien intégré, quasiment aucune astringence. On poursuit avec à nouveau de la banane et la vanille. La finale voit le retour de la noix, avec des notes d'agrumes en compote. Tenace, agréable, et automnale.


En résumé : pas un Whisky pour tout les jours, pas un Whisky facile à trouver, pas un Whisky bon marché, mais un 22 ans d'âge très agréable, vraiment profond, facile à boire tout en étant complexe en bouche et au nez. J'étais déçu de ne pas avoir commandé deux échantillons une fois le verre terminé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire